La mode et la santé

Comme dans tous les domaines, la mode est aussi présente dans le domaine médical.

 

Il est vrai qu’en France, dans les hôpitaux cela ne se voit pas forcément, mais dans beaucoup d’autres domaines de la santé tels que les dentistes, les vétérinaires, les kinésithérapeutes ou encore les infirmières libérales; la mode est bien présente et se développe de plus en plus.

 

L’évolution des vêtements médicaux

 

Les tenues médicales ont beaucoup évolué depuis que nous les utilisons. La praticité, le confort et le style sont aujourd’hui des éléments très importants, mais cela n’a pas toujours été le cas.

 

Pendant la Première Guerre mondiale, les tenues étaient très semblables aux tenues de ville, donc les infirmières portaient des jupes longues et des manches longues.

 

Dans les années 50, les infirmières portaient une blouse médicale blanche ainsi qu’une jupe.

 

Dans les années 80, la jupe fait toujours partie des tenues médicales, mais la couleur commence à arriver, principalement au Royaume-Uni.

 

Dans les années 90, le pantalon médical arrive enfin !

 

De nos jours, les professionnels de la santé ne portent plus de jupe, mais des pantalons, plus de talons, mais des crocs ou des baskets.

 

L’arrivée de nouveaux acteurs sur le marché

 

Malgré toutes les évolutions, il y a quelques années encore, “uniformes médicaux” et “style”, n’étaient pas des mots que nous utilisions dans la même phrase. Les blouses étaient blanches, bleues ou encore vertes dans une matière très peu agréable.

 

Certaines marques telles que Koi, sont venues bouleverser le marché en apportant une touche mode à ce marché.

 

Il propose des tenues médicales colorées, tendance et ultra confortables. De nombreuses formes avec des petits détails, des blouses à motifs.

 

Une des véritables percées est venue des pantalons médicaux, en particulier de type jogger, côtelé aux chevilles, comme les pantalons de sport qui sont généralement populaires. Il existe également des coupes cintrées, des styles cargo et des pantalons évasés.

 

De même, les blouses médicales sont devenues moins carrées et plus techniques, plus légères pour permettre de ne pas transpirer, l’évacuation de l’humidité.

 

La pandémie a encore augmenté cette tendance

 

La pandémie à encore modifier notre relation aux vêtements médicaux.

 

Beaucoup de métiers qui n’utilisaient pas forcément ou peu de vêtement médical ont dû s’équiper. Par exemple, certains médecins s’étaient éloignés des blouses avant la pandémie, l’année dernière ils ont dû se ré équiper.

Maintenant tout le monde a besoin de vêtements pour travailler !

 

Ces métiers ayant l’habitude de porter des vêtements de ville, se sont tournés vers des entreprises proposant des vêtements qui leur correspondent, agréables, modernes avec de la couleur.

 

Le marché mondial des vêtements médicaux, dont les blouses médicales représentait 86,15 milliards de dollars en 2020 et devrait atteindre 140 milliards de dollars d’ici 2028.

 

Si les hôpitaux fournissent toujours des blouses de bloc opératoire, il revient de plus en plus aux particuliers d’acheter leurs propres uniformes.

 

L’expression

 

De nos jours, la blouse médicale devient un moyen de s’exprimer.

Les infirmières, les médecins et autres professionnels de la santé ont enfin la possibilité de s’exprimer au travail.

 

Cela va permettre de se différencier, de renforcer le moral des équipes et des patients, d’améliorer l’image du cabinet et de vous sentir bien toute la journée. 

Laisser une réponse

Navigate