Moto racing, quelles sont les tendances ?

Vous devez choisir votre moto selon vos besoins. Il y a effectivement des modèles qui sont conçus spécialement pour les balades et il y a aussi des modèles dédiés aux courses. La fausse sportive par exemple est idéale pour les petites promenades dans le quartier et aussi pour attirer les regards des gens. Elle se démarque par son côté esthétique, mais elle n’offre aucune garantie particulière.
Elle a peut-être une allure sportive et elle peut aussi vous donner de l’allure, mais avec son guidon trop haut, il est difficile à conduire à grande vitesse. La moto parfaite pour les courses est la sportive et on vous dit pourquoi.

La sportive, la moto de piste idéale, parfaite pour attaquer dans un circuit

La sportive est réservée à un usage exclusif : la course. Celle-ci dispose d’un design impeccable qui correspond bien aux esprits sportifs et aux caractères des adeptes des compétitions. Mis à part cela, il est également équipé d’un puissant moteur qui lui permet de rouler à vive allure sur une longue distance, notamment à plus de 200cc pour moins de 200 kg de poids.
Vous pouvez le reconnaître facilement par sa position de conduite orientée vers l’avant et normalement, vous pouvez choisir entre une 50 cc, une 125 cc, une 300 cc, une 400cc, une 600cc et une 1000 cc.
La 50cc est réservée aux débutants qui veulent entrer en compétition. La 125cc, en revanche, peut être utilisée pour vos débuts en championnat mondial. Et les 300cc et 400cc sont faits pour les professionnels de GP. Enfin, les 600cc et 1000cc sont dédiées aux élites de la catégorie SuperSport.

Le Roadster et le Trail : les motos à tout faire

Si vous cherchez une moto à tout faire, vous pouvez aussi opter pour le Roadster. C’est un modèle avec un guidon haut et large qui ne dispose pas de carénage. Elle est très pratique pour les débutants et elle convient aussi à une aventure en montagne, à une compétition, à une balade en week-end et à tout autre besoin. Ajouté à cela, elle garantit confort, conduite facile et sécurité et elle se décline en différentes références : 125cc à plus de 1000cc sur 1, 2, 3 ou 4 cylindres.
Pour terminer, l’autre moto à tout faire également est le Trail. Aussi surnommée « couteau suisse », elle est réputée pour sa polyvalence et son adaptation à tous les besoins. Elle était initialement prévue pour les courses du désert au milieu des dunes, mais à l’heure où l’on parle, elle se retrouve aussi sur les routes bitumées et pavées.

Laisser une réponse

Navigate